Stratégies d’achat et de mise en location

Acheter un logement pour le mettre en location en vue de renforcer le patrimoine est une opération qui ne peut se conclure à la légère au risque de tourner au fiasco. En effet, un investissement locatif nécessite de solides réflexions afin de faire des choix  capables de favoriser une rentabilité intéressante tout en réduisant les risques d’échecs de placements. Pour vous donner les atouts susceptibles de favoriser la réussite de votre investissement locatif, découvrez les différentes stratégies d’achat et de mise en location que vous devez suivre.

[us_single_image image= »7356″ size= »us_600_600_crop » style= »shadow-1″]

Définir vos objectifs d’investissement immobilier

La meilleure manière de faire fructifier votre patrimoine financier est de diversifier vos placements sur plusieurs supports. Sur le territoire français, le secteur immobilier garde une place privilégiée dans l’investissement. Mais cet argument ne doit pas vous conduire à baisser votre prudence au point d’engager une part importante de votre fortune dans le domaine immobilier.

En procédant de la sorte, vous risquez d’être confronté plus tard aux éventuelles chutes de loyers ou diminution de la valeur de votre actif immobilier. Par prudence, il est donc conseillé de faire une répartition de vos investissements sur d’autres sources comme les livrets sans aucun risque, la bourse, l’assurance vie, ou un compte à terme. Ce partage de vos placements sur ces supports divers se fera sur la base de la mesure des risques que vous consentez supporter et selon les objectifs fixés dès le départ.

Après avoir établi la portion de votre fortune que vous comptez utiliser pour mener l’investissement immobilier, il vous revient d’identifier quel logement acheter et dans quelle partie ou région trouver ce logement.

[us_single_image image= »7357″ align= »center »]

Diminuer le risque de vos placements locatifs en gardant un bon rendement

Il est quasiment  impossible d’avoir l’assurance du risque zéro lorsque vous voulez faire un achat de logement pour mise en location. Cependant, il existe plusieurs astuces intéressantes grâce auxquelles vous pouvez réduire le risque de votre investissement sans trop en impacter le rendement :

  • Une diversification des investissements locatifs

Il est toujours astucieux de prévoir plusieurs cordes à son arc. Ainsi, une stratégie de placement immobilier qui peut vous permettre de garantir la rentabilité de vos affaires est la diversification de vos placements. En effet, en privilégiant si votre budget le permet l’acquisition de plusieurs biens immobiliers, vous avez la possibilité de réduire les risques de pertes qui peuvent éventuellement survenir comme la non location du logement ou les loyers impayés. Pour diversifier vos investissements en immobilier, vous pouvez placer votre argent sur différents types de valeurs immobilières ou sur des emplacements variés comme les chambres, les appartements, les studios, les maisons et parking etc.

  • Une étude du marché locatif

Avant de faire l’achat d’un logement destiné à être mis en location, il est recommandé de mener une petite étude du marché afin d’identifier le meilleur emplacement pour votre investissement. Si pour effectuer l’achat de la maison dans laquelle vous habiterez vous devez faire jouer vos goûts, vos attentes et vos perceptions personnelles, l’achat d’une maison destinée à l’investissement locatif se fait en fonction d’autres considérations plus objectives que subjectives. En effet, vous devez identifier le logement susceptible de vous garantir une rentabilité de votre placement en ciblant les milieux où la demande en location est forte.

Les villes ainsi que les quartiers à forte démographie et en plein essor économique sont les zones où peuvent rapidement prospérer votre investissement locatif. Ces milieux connaissent une forte demande de location en raison de l’affluence des travailleurs et des investisseurs.

Les villes qui regorgent d’universités ou de grandes écoles sont également des endroits à forte demande locative en raison de la grande masse d’étudiants en nécessité de logements. En menant votre investissement locatif dans de pareils endroits, vous mettez toutes les chances de votre côté pour permettre au logement acheté d’être vite loué à bon prix.

Par ailleurs, il est important une fois que vous avez ciblé un emplacement pour votre investissement locatif, de procéder à l’étude des types de logements présents sur les lieux ainsi que leurs prix. Grâce à cette analyse, vous disposerez de toutes les données pour acheter votre logement à bon prix puis le mettre en location au montant convenable.

En outre, vous devez éviter d’orienter votre investissement locatif dans l’une des 60 villes déjà saturées en logements en loi Scellier ou en loi Robien car vous risquez de ne pas trouver de preneur pour votre location. Visez plutôt les villes comme Rennes, Bordeaux, Nantes, Lyon qui sont des cités favorables à l’investissement immobilier locatif.

En dépit de toutes ces bonnes astuces, vous devez tout de même vous prémunir contre les mauvaises surprises en souscrivant à une assurance contre les vacances locatives.

  • Un bon prix pour l’achat et pour la location

Parmi les stratégies gagnantes pour assurer la rentabilité d’un investissement locatif, il y a le détail de l’achat immobilier à prix avantageux. Cette piste part du principe du marché immobilier selon lequel la rentabilité est scellée dès la conclusion de l’achat selon la somme investie, c’est-à-dire en fonction du montant que vous payez pour acquérir le logement à louer. Vous devez alors cibler les offres de ventes immobilières capables de déboucher sur un achat à prix raisonnable. Prenez le temps de bien parcourir le marché tout en privilégiant la recherche du vendeur idéal, lequel doit en principe être ouvert aux négociations sur le prix.

Vous devez également trouver le bon prix pour la mise en location de votre logement une fois que celui-ci aura été acheté. En la matière, il est très facile de louer un logement si le loyer exigé est raisonnable et abordable. Prenez donc le soin d’effectuer votre achat immobilier au moment opportun afin d’être certain de le louer à prix attractif tout en ayant de la marge pour un rendement intéressant.

  • Etat du logement-Entretien et rénovation

Un autre élément stratégique sur lequel baser un investissement immobilier locatif est l’état du logement ciblé. En effet, avant d’acheter une maison, même si elle est destinée à la location, il est important de faire l’état des lieux. Ce détail est important dans la mesure où il peut vous permettre d’avoir de solides arguments pour négocier au rabais le prix de l’achat, ou d’imposer si possible au propriétaire vendeur des travaux de rénovation avant la cession.

Assurez-vous donc d’acheter un logement de qualité ou faites au besoin le point des travaux à y mener par exemple au niveau de l’électricité, du chauffage, de la réparation de l’ascenseur ou du ravalement de la façade. À cet effet, la prévision d’un budget pour le maintien de l’actif immobilier en bon état s’avère utile. En faisant le choix du bien immobilier, vous devez dès le départ anticiper sur les mises en conformité et sur les diagnostics immobiliers susceptibles de se multiplier  au cours des années à venir.

  • Une assurance pour couvrir les impayés

En matière d’investissement locatif, le risque de loyers impayés n’est pas nul. Le fait de trouver l’emplacement idéal pour investir ainsi que la pratique d’un loyer attractif augmentent les chances de trouver des preneurs, mais cela ne suffit pas pour être à l’abri des locataires insolvables. Se prémunir contre une telle situation est l’un des réflexes que vous devez avoir en menant votre investissement immobilier locatif. En souscrivant une assurance loyer impayé, vous bénéficiez certes d’un rendement diminué, mais vous sécurisez par contre votre investissement contre la perte.

Une rentabilité sans défiscalisation

[us_single_image image= »7358″ align= »center »]

Vos stratégies d’achat et de location d’un bien immobilier en vue de réaliser des bénéfices intéressants doivent également inclure la question de la fiscalité. Suivez alors la piste des achats qui promettent sans la carotte fiscale des avantages effectifs. C’est la meilleure stratégie pour éviter les pièges que peuvent renfermer certains avantages fiscaux comme la défiscalisation Pinel. Vous pouvez vous faire conseiller en la matière par un spécialiste des questions fiscales, ou consulter les documents qui mettent en relief les rendements locatifs des 100 plus grandes villes françaises.