Investissement locatif, quels sont les pièges ?

Faire un achat immobilier en vue de le mettre en location pour se constituer un patrimoine est une bonne affaire. Cependant, lorsque vous ne savez pas vous y prendre, cette opportunité d’enrichissement peut rapidement tourner au vinaigre et vous faire perdre votre argent. Afin de vous aider à mieux mener votre projet d’investissement locatif, voici les pièges à éviter absolument.

[us_single_image image= »7371″ size= »us_600_600_crop » style= »shadow-1″]

Avant de faire un quelconque achat, il est primordial de réaliser une comparaison laborieuse entre différents produits pour retenir l’offre qui réunit tous les critères de qualité et de fiabilité. Ce travail préalable est fait dans le but d’éviter le gaspillage de la somme investie. Cette règle générale prévaut également en matière d’investissement locatif et doit y être appliquée minutieusement.

En effet, lorsque vous négligez l’aspect de la recherche de logement en matière d’investissement, vous êtes quasiment sûr de faire de mauvais choix. En ne faisant pas une recherche élargie de logements, vous risquez de passer à côté de beaucoup d’offres immobilières intéressantes et de porter votre choix sur un local qui n’offre pas toutes les garanties de rentabilité et de fiabilité.

Une prospection limitée des offres immobilières ne vous fournit pas tous les éléments d’appréciation pour un choix d’investissement locatif optimal. Evidemment pour éviter ce piège, il faut avoir une bonne connaissance des modalités d’évolution du marché immobilier afin de savoir comment élargir les recherches, où cibler et quoi privilégier comme offre de vente. La quantité faisant la qualité, mettez alors tout en œuvre pour maximiser vos recherches en multipliant les visites de logements ou les prospections en ligne.

Un mauvais emplacement

[us_single_image image= »7372″ size= »us_600_600_crop » style= »shadow-1″]

Un autre piège courant en matière d’investissement locatif auquel se font prendre généralement les débutants est celui du placement au mauvais endroit. Opter pour un endroit où l’offre est plus grande que la demande est un mauvais choix d’investissement qui peut conduire à une non location de votre logement. Afin d’éviter ce piège, il est primordial de bien s’informer sur l’actualité immobilière en cherchant à connaître les milieux qui connaissent une bonne dynamique économique.

Un tour d’horizon des villes où l’emploi est développé par exemple peut vous aider à mieux cibler l’emplacement de votre investissement locatif étant donné qu’il s’agit d’endroits regorgeant de travailleurs en nécessité de logements. Vous pouvez aussi trouver de bons placements locatifs dans les villes comptant une forte population d’étudiants en quête de studios. À l’inverse, il faudra écarter toute possibilité d’investissement dans des régions en déclin économique où les habitants en activité ont tendance à s’exiler pour aller trouver des emplois ailleurs.

Un choix affectif non raisonné


En matière d’achat d’une maison destinée à être employée comme une résidence principale, c’est généralement le choix de l’affectif qui domine sur tous les autres critères de décision. En effet, choisir la maison dans laquelle vous allez vivre la plupart du temps fait appel à vos préférences ainsi qu’à votre cœur.

Reproduire ce type de choix lorsqu’il s’agit de faire un investissement locatif n’est pas une bonne idée car elle pourrait vous induire en erreur en vous faisant choisir un logement non productif. Ainsi, lorsqu’on parle de placement immobilier, il s’agit beaucoup plus de poursuivre la finalité de retour sur investissement que n’importe quel autre but.

Un investissement locatif a besoin d’être choisi sur la base de certaines données objectives et rationnelles comme :

  • le prix d’achat
  • les frais secondaires de l’achat
  • le montant des échéances en cas d’emprunt immobilier
  • le prix du loyer pour la location
  • le montant des travaux de rénovation et d’entretien.

En prenant soin de calculer toutes ces données, vous êtes mieux outillés pour apprécier la valeur de l’investissement locatif envisagé et savoir s’il en vaut réellement la peine.

Un choix non sélectif du locataire

[us_single_image image= »7373″ align= »center »]

L’un des pièges à éviter en matière d’investissement locatif  concerne le choix non sélectif du locataire de votre logement. Certains propriétaires de locaux aiment louer au premier locataire venu qui semble intéressé sans mener une enquête rigoureuse sur ce dernier. Une telle pratique peut aboutir au choix d’un locataire indélicat avec le logement, de mauvaise foi ou insolvable.

 

Pour ne pas tomber dans le piège du locataire, vous devez alors étudier rigoureusement toutes les offres que vous recevez en prenant soin d’évaluer la personnalité de chaque potentiel locataire. Ceci devrait vous permettre d’en savoir plus sur le sérieux, la solvabilité, et le comportement de votre futur locataire.